Zalie Bellacicco

c’est qui…..?

Caméléon musical, voltigeuse vocale… Zalie aime la voix dans toutes les directions. Cette exploration des timbres des hauteurs, des profondeurs, des sons, des nuances… L’intime d’une voix et la puissance vibratoire… Tout l’intéresse. Ce qui la fait vibrer et se qui fait vibrer l’autre par résonance. La rigueur d’un enseignement technique et classique avec la liberté de l’improvisation et la prouesse du scat en jazz vocal. Rien ne l’arrête… Elle partage sa passion entre les concerts, les créations et la transmission de l’enseignement du chant. On l’appel parfois pour poser sa voix sur des albums de rock, de métal ou d’électro et elle répond oui toujours avec la même spontanéité et enthousiasme. Une touche à tout multi-instrumentiste pour enrichir sa palette de sons vocaux. Une vocaliste sans frontière tenant pour fil rouge la musique et le plaisir.

Son Parcours :
Intègre le conservatoire en classe de piano à l’âge de 6 ans et le chant dans des chorales d’enfants à Paris. Puis Brest où tout en poursuivant des études de piano et de chant, elle découvre la clarinette.
Elle commence la technique vocale à l’âge de 14 ans avec Pierre Figaro, puis rencontre la chanteuse baroque et professeur de chant Agnès Mellon qu’elle suivra à Paris après obtention du bac F11 Musique et avec qui elle suivra tout un enseignement intense en technique vocal dans ses cours de lyrique au conservatoire de banlieu et au CNSM de Paris. En même temps, elle intègre la Sorbonne en musicologie et le petit choeur de Paris Sorbonne. Elle suivra le cours de théâtre Périmony sur une année. Elle devient chanteuse professionnelle en 1997.
Retour à Brest en 2001, elle intègre le cursus Jazz du conservatoire, la classe batterie et les ateliers de musique improvisée et commence à enseigner le chant. En parallèle elle se forme au Roy Hart Théâtre, en psychophonie, diplomée en Gesthalt thérapie et thérapie vocale. Elle continue d’aller à Paris pour suivre les cours de chant de Linda Wise ou Valérie Philippin. De nombreux stages de chant, de voix, de corps auprès de Phil Minton, Benat Achiary, David Goldworthy. Elle joue avec plusieurs musiciens et formations tels que Moregeometrico, Dale Cooper Quartet, Noreeste, Moon swing, … Edouard Perraud, Fred Galiay, Hugues Germain, Christophe Rocher, Arnaud Le Gouefflec, Nicolas Pointard, Mickael Zerang, Naomi Mutho, Céline Rivoal … En 2010 elle compose la musique pour la pièce « Bérénice » de Racine mise en scène par Steeve Brudey du Théâtre De la Coche. Intervient dans les milieux scolaires avec Penn Ar Jazz, Musique et Danse en Finistère, La Carène et l’Ensemble Sillage. Elle monte la Cie REVERSIBLE en 2010 et y ouvre un pôle enseignement du jazz vocal du chant et de l’éveil musical. Une première création « la douche » en 2012. Elle intègre le Groupe MOON SWING qui explore le répertoire de Django Reinardt et les chansons française année 30/40 et y mêle sont répertoire de standard de jazz de la même époque. Un première création jeune public « le Spacetacle » création 2014 sur la conquête spaciale. Elle devient maman en 2015 et fait un break pour repartir en septembre 2016 avec le duo de musique improvisée/contemporain « Ombre Portée » avec Céline Rivoal (premier disque à sortir pour novembre 2017). Elle commence la contrebasse au conservatoire de Brest. Puis une nouvelle créationjeune public « Ah Um ! » duo vocal avec Sarah Floch autour de l’album du même nom du contrebassiste Charles Mingus. Et un trio Jazz avec Jacky Bouillol et Jonathan Caserta. Une nouvelle création ados est en préparation avec Jean-Sebastien Richard….

A vite!!!!

press :

Mercy Guy Darol pour l’article dans jazz magazine

Atlantique Jazz Festival : Grand Ensemble Koa et House Of Echo